Les Effeuilleurs à la soirée de lancement du numéro 2 en juillet 2013

Une année passée avec Effeuillage

Laura Lou Barbé, étudiante C3M de la promotion 2012-2013 et rédactrice en chef du site internet d’Effeuillage revient sur son année passée au sein d’Effeuillage. 

Je prends aujourd’hui l’initiative d’écrire une courte page de notre histoire avec Effeuillage, média artisanal créé de nos propres mains d’étudiants. Une année durant, j’ai voulu rester maîtresse de la forme et éviter l’écriture du fond, mes camarades étant pour la plupart beaucoup plus doués que moi pour ce genre d’exercice. L’univers digital et les secrets qu’il réserve sont pour moi bien plus simples à appréhender qu’une page blanche. Question d’appétence, sans doute ; volonté d’être un rouage au sein d’une mécanique bien huilée, surtout.

Cependant, en tant que rédactrice en chef du site d’Effeuillage, j’ai voulu m’offrir le plaisir, non dissimulé, de cette tribune digitale. Deux motivations m’ont poussée à prendre part à cet exercice d’écriture et de réflexivité qui définit si bien la vocation d’Effeuillage. Tout d’abord, je souhaite remercier chaleureusement tous mes coéquipiers d’avoir participé à ce projet à mes côtés et d’avoir apporté leurs précieuses pierres à l’édifice. Ensuite, par ce billet, j’aimerais retranscrire, en quelques lignes, la petite histoire qui fut la nôtre avec Effeuillage, la revue qui met les médias à nu. Vous dire quel a été notre parcours de travail, tout au long de l’année. Vous conter les consécrations qu’ont été le lancement du site (27 novembre 2012), la conférence dédiée au documentaire L’Expérience interdite, (15 janvier 2013) et la publication du numéro 2 en version papier (4 juillet 2013). Vous narrer l’histoire d’étudiants passionnés qui, via Effeuillage, espèrent avoir été passionnants.

Les Effeuilleurs à la soirée de lancement du numéro 2 en juillet 2013

Les Effeuilleurs à la soirée de lancement du numéro 2 en juillet 2013

Cette revue polymorphe, accessible sur tous vos « devices » (tablettes, mobile, internet) et en version papier, est le fruit d’un travail collectif, partagé, enduré et aimé d’une promotion d’étudiants passionnés par les dispositifs médiatiques, désireux de partager leurs connaissances et leurs intuitions. Cette année, à nouveau, chacun s’est mis à l’ouvrage afin d’écrire quelques chapitres d’une histoire débutée il y a déjà deux ans. Grâce à l’aide de la promotion précédente et de nos professeurs, le développement d’un site internet, déployant et enrichissant la revue papier sur la sphère digitale, s’imposa collectivement. Il nous fallait enrichir nos contenus écrits par des éléments nouveaux : liens, illustrations, interviews et vidéos. Chacun a été sollicité afin d’épouser les facettes multiples des dispositifs médiatiques. Au terme de deux mois de travail conjugués à une campagne de communication bien menée, le site fut lancé et approuvé par son lectorat, jusqu’à recueillir de réjouissantes retombées presse. Articles, vidéos et évènements autour d’Effeuillage ont ensuite jalonné notre année. La notoriété, aussi modeste soit-elle, n’a fait que s’amplifier et nous sommes fiers d’y avoir contribué.

 

Les Effeuilleurs, fiers de leur nouveau numéro !

Les Effeuilleurs, fiers de leur nouveau numéro !

Enfin, après un long travail de politique éditoriale, d’écriture et de mise en beauté, les rotatives de l’imprimeur Corlet accouchèrent du numéro 2 d’Effeuillage. Cette publication et la soirée qui l’accompagna, furent, pour nous, un vrai plaisir, symbolisant l’année productive et exigeante d’Effeuillage. Or, si chacun a vécu ces agapes comme une consécration, loin de nous l’idée qu’il s’agit d’un aboutissement. Nous espérons donc que la revue puisse continuer à vivre, à grandir et à séduire des lecteurs de plus en plus nombreux en leur apportant un éclairage différent sur leur perception médiatique.

Ces quelques lignes sont l’occasion de remercier toutes les personnes qui nous ont accompagnés, aidés et supportés dans ce projet, au nom de la promotion C3M 2012-2013. Nous encourageons la future équipe à stimuler sa créativité et son endurance pour faire grandir et prospérer Effeuillage.

Et puis, bien sûr, merci à vous, lecteurs, qui êtes la raison d’être de cette revue, de ce site, de ces lignes, bref, de ce dispositif médiatique !

Laura Lou Barbé

Rédactrice en chef du site
Etudiante C3M 2012-2013 

 

Un grand Merci à tous nos partenaires !

 

Nous tenons à adresser des remerciements tout particuliers à nos partenaires, sans lesquels Effeuillage n’aurait pu déboucher, cette année, sur ce résultat dont nous sommes si fiers. Merci à Equancy et W40 pour leur confiance placée dans notre projet et leur investissement financier dont nous estimons particulièrement la valeur en ces temps difficiles. Merci à Papyrus, dont le papier a permis de donner naissance à un objet de grande qualité. Merci à Elodie Boyer pour nous avoir fait bénéficier de son savoir-faire d’éditrice de beaux livres. Merci à Garance Leroux pour ses longues heures passées à travailler l’identité visuelle d’Effeuillage. Merci enfin à Valérie Patrin-Leclère, responsable du département C3M et en charge du projet Effeuillage, pour ses précieux conseils et pour tout le temps qu’elle a su nous accorder tout au long de cette belle aventure.